Né le 22/05/1982. Vit et travaille à Saint-Cloud (92).

DÉMARCHE :

Modeler, répéter, mouler, reproduire, rétrécir, fragmenter, rassembler, circonscrire, suspendre… Autant d’actions et de gestes qui envisagent la sculpture comme un processus de mutation de la forme. Autant d’outils qui permettent de s’approprier l’espace : celui de l’œuvre mais aussi celui du corps du spectateur. Avec les moyens les plus ancestraux associés à la sculpture et plus particulièrement à la céramique, pointer une dimension immatérielle, rendre palpable l’espace.

Le visage et le corps apparaissent comme les motifs centraux de l’œuvre de Samuel YAL. La répétition du visage, de son modelage, de son moulage, de son tirage n’est là que pour désigner l’impossibilité de la représentation du visage lui-même. Le visage revient ainsi comme le viatique de la présence du corps tout entier, en même temps qu’il en pointe l’absence et la disparition. Cette tension entre présence et absence, passage du visible à l’invisible invite le spectateur à rendre sensible sa présence au monde.

 

CATALOGUE NŒVUS – 2016

PARCOURS DE SAMUEL YAL