Née en 1977. Vit et travaille à Paris. 

PARCOURS :

Elle naît à Caracas, en 1977, de mère brésilienne et de père vénézuélien. Sa mère professeur de langues, son père architecte. Elle obtient son diplôme en Beaux Arts en 1999 avec les félicitations à l’Institut Universitaire d’Arts Armando Reverón (IUESAPAR), à Caracas. En 2000, elle est en première place pour intégrer le Master en Technologie de l’Image,École de Beaux Arts-UFMG. Elle obtient une bourse de la CAPES (Ministère de l’Education brésilien) et sa dissertation reçoit la mention honorable avec publication conseillée par le jury en 2002.

En 2004, elle déménage à Paris où elle vit pendant sept ans. Pendant ce temps, elle fait la connaissance des commissaires, des collectionneurs et des institutions qui sont devenus de souteneurs de son travail. En 2004 elle gagne le Prix « Signatures », créé par André Malraux en 1959. En 2010, elle réalise l’exposition individuelle sur les maisons de Garcia Lorca, soutenue et financée par le Patronato Cultural Federico Garcia Lorca à Grenade. En 2011, elle participe au 56° Salon d’Art Contemporain de Montrouge sous le commissariat de Stéphane Corréard et obtient le Prix Spécial du Jury, présidé par Antoine de Galbert (fondateur et président de la Maison Rouge) et formé de Pierre Cornette de Saint-Cyr (Président du Palais de Tokyo), Laurent Le Bon (Directeur du Centre Pompidou Metz), Jules Maeght (Éditeur) et Marc-Olivier Wahler (Directeur du Palais de Tokyo). En novembre 2011, elle présente l’exposition Expropriation au Palais de Tokyo et participe comme artiste représentant la France à la Biennale Itinérante de la Jeune Création Européenne 2011-2013. En 2013, elle obtient le prix de la Jeune Création Européenne 2011-2013. En 2013, elle obtient le prix Acquisition de la Fondation Colas et est indiquée pour le prix Fonds Canson pour l’Art et le Papier. En 2013, l’Institut Français d’Espagne présente son travail Angle Londres et Allende sur la Maison Bleue de Frida Kahlo, exposition individuelle soutenue par le Musée Frida Kahlo au Mexique et par le Ministère des Affaires Étrangère français. L’exposition a reçu les éloges de la critique espagnole et française (El Pais, Art Press). En 2014, elle signe un contrat avec la Galerie Dukan et participe à différentes foires d’art contemporain de niveau européen : Pinta- Londres, Art-Up-Lille, dont le conservateur est Stéphane Corréard pour les 60 ans du Salon de Montrouge, Just Mad-Madrid, YIA-Paris. En mars 2017, elle a présenté son travail Song of simples things en Solo à New York dans le cadre de la Foire VOLTA. Entre décembre 2017 et février 2018, elle a montré son projet Angle Londres et Allende en rétrospective à l’Atelier Hermès, Seoul, Corée.

Elle vit à Belo Horizonte, Brésil, depuis 2011 jusqu’en 2019, puis à Paris de nouveau. Rosa Maria Unda Souki continue à développer et montrer son travail internationalement. Rosa Maria Unda Souki expose à la Galerie Ariane C-Y depuis le printemps 2019.

PARCOURS DE ROSA MARIA UNDA SOUKI

DÉMARCHE :

« Les questions qui motivent mon travail trouvent leur fondement dans la mémoire et le quotidien de la  maison comme espace intime, comme lieu habité. Mes œuvres posent la question de la permanence des espaces et des objets et la fugacité de la présence humaine.

Au cours de mon processus créatif, je commence par une recherche iconographique, bibliographique, historique et photographique qui me permet de m’immerger dans mon sujet de création. Ma production est également ancrée dans l’observation, dans la contemplation et dans mon expérience personnelle et spatiale de l’endroit choisi, que je transcris dans mes annotations, croquis et carnets de recherche antérieurs à la création sur la toile.

L’élaboration de l’image picturale se produit au cours de ce processus, qui ne renvoie pas seulement à l’expérimentation formelle de la peinture et de sa matérialité, mais également à une pré-construction de relations et de significations autour de l’espace, de son habitant et de la mémoire au-delà des limites culturels ou géographiques.»

DOCUMENTAIRE ARTE